• Désolation

     

     

    Désolation

     

     

     

    Désolation

     

     

     

    Désolation

     

     

     

    Désolation

     

     

     

    Désolation

     

     

    Mon paysage est défiguré,

    Mes collines ont brûlées,

    Mes bois  sont en cendre.

    Comment espérer ?

    Pourtant...

    Un petit écureuil traverse

    Les oiseaux pépient.

    Tout n'est pas fini

    Car la Vie est plus forte que la Mort.

     (Incendie à Grabels)

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 18 Septembre à 01:11
    jill bill

    Oups, je comprends mieux le titre, c'est affreux, il faudra du temps pour revoir ce coin en vert.... merci Joëlle, bises

    2
    Lundi 18 Septembre à 02:41
    Robert
    Vraiment désolant en effet mais la vie ce revenir j'en suis convaincu
    3
    Lundi 18 Septembre à 06:34

    c'est affreux ! quelle tristesse

    4
    Lundi 18 Septembre à 07:08

    Oui,la vie renaîtra  et le feu purifie...

    Belle journée Joëlle

    5
    Lundi 18 Septembre à 07:36

    Oui désolant...patience et redécouvrons... bonne journée Joëlle bise

    6
    Lundi 18 Septembre à 08:26

    Coucou Joëlle,
    Dis donc, c'est vrai que tu étais en plein dedans toi !
    J'avoue que je te pensais loin d'ici en vacances.
    Tu étais rentrée quand il y a eu ces feux ? Tu as fait partie des personnes évacuées ?
    Pour celui de Combaillaux, j'étais sur la route juste à côté, et le soir, les cendres arrivaient dans mon jardin comme s'il neigeait.
    Quelques jours plus tard, c'était Saint Gely, et idem. Les canadairs passaient juste au dessus du jardin avec une fréquence impressionnante.
    Les chevaux étaient évacués car cela chauffait dur au centre équestre.
    Désolant ce paysage, cela serre le coeur. 
    Heureusement les pompiers ont réagi très très vite, les tronc ont été épargnés et la nature va redémarrer très vite.
    Je t'embrasse et te souhaite une bonne journée

      • Lundi 18 Septembre à 14:25

        Coucou Pascale,

        Le feu que tu appelles de Combaillaux  s'est étendu jusqu'ici. Tout mon quartier a été évacué. Heureusement aucune vie humaine n'est à déplorer, mais je me doute que la faune a beaucoup souffert. Les pompiers ont été extraordinaires. Les derniers d'entre eux qui sont restés un peu plus longtemps au cas où il y aurait des reprises de feu, ont été ovationnés par les enfants de l'école qui les ont accueillis en disant qu'ils étaient des héros. La vérité sort bien de la bouche des petits, n'est-ce pas ! Joëlle

      • Lundi 18 Septembre à 14:32

        Oh ce n'est pas moi qui lui donne ce nom, mais il se situait entre Combaillaux et Grabels. J'ai vu voir les flammes en rentrant, c'était impressionnant.
        J'ai suivi les infos ensuite, et en effet les pompiers ont été au top. Contente que personne n'ait été pris dans ce feu et que tu n'ais pas à déplorer de dégâts.
        Bises

    7
    Lundi 18 Septembre à 09:05

    Bonjour Joëlle, oui la  vie est plus forte mais quand même tous ces phénomènes détruisent la nature et c'est déplorable après leurs passages.

    Bon lundi, bises

    8
    Lundi 18 Septembre à 10:23

    Bonjour Joelle,

    Oui c'est un choc de voir la nature ainsi, et vraiment je me demande comment les gens peuvent faire cela, comme cet ado de 14 ans qui a allumé plusieurs feux.... La Nature va repartir, mais je comprend pourquoi elle se retourne contre nous avec des catastophes naturelles (pas si naturelles que ça puisque là encore nous tirons trop sur la corde).

    Bises et bonne journée. 

    9
    Lundi 18 Septembre à 11:36

     Tristesse et désolation pour ceux qui ont tout perdu, la  nature va renaitre doucement des ces cendres, mais c'est pas normale  cette destruction souvent causé par humain...

     Bonne et douce journée Joëlle bises.

    10
    Lundi 18 Septembre à 12:02

    Je connais malheureusement bien ... je ne peux m'empêcher aussi de photographier ce genre de paysages dévastés , on a toujours le sentiment de jouer les  voyeurs ... pourtant c'est beau !

    11
    Lundi 18 Septembre à 12:24

    Un très joli texte qui atténue le tragique de ces images de désolation ...

    Bises .

    12
    Lundi 18 Septembre à 13:15

    Quelle désolation, dans le Var nous avons aussi certains lieux défigurés... La vie est ainsi, nous sommes obligés de l'accepter. Bises.  brigitte

    13
    Lundi 18 Septembre à 14:00

    Bonjour Joëlle,

    Quelle désolation. Cet été est une horreur.

    A Digne à la fin Août 2 jeunes garçons qui s'ennuyaient (14 ans) nous ont mis le feu dans la garrigue. Total, une nature dévastée et les pompiers durant 1 semaine. De plus la canicule 3 mois sans pluie n'a rien arrangé ...

    14
    Lundi 18 Septembre à 14:20

    Oui, c'est vraiment terrible ma chère Joëlle et bien souvent ce sont des feux allumés pour le plaisir ou pas amusement. Heureusement que la nature est la plus forte, mais une telle désolation n'est plus tolérable. Je t'envoie mille bises et te souhaite une douce journée.

    15
    Lundi 18 Septembre à 15:25

    Désolation, c'est bien le mot. Nous avons traversé des paysages calcinés et c'est un silence étourdissant qui nous accueille

    16
    Lundi 18 Septembre à 18:02

    Il faudra des années pour que tu retrouves les paysages d'avant.

    Bises

    17
    Lundi 18 Septembre à 20:37

    bsr Joëlle,  quelle tristesse et je pense que vous avez du avoir peur  mais garder espoir, le renouveau viendra.

    Bonne soirée

    18
    mireille du sablon
    Lundi 18 Septembre à 20:57

    Quelle tristesse! Je peux comprendre la peine éprouvée  par tant de paysages  calcinées.

    Je me souviens du silence total aux alentours de la maison de ma soeur après un immense feu...pas un son, l'impression d'être sur une autre planète! C'était il y a 20 ans... heureusement, la vie a repris, les oiseaux sont revenues...l

    Bises de Mireille du Sablon

    19
    Lundi 18 Septembre à 21:06
    Denise

    Bonsoir chère Joëlle, oh, je ne savais pas que tu avais vécu tout cela. C'est affreusement désolant. Je voyais ces feux tous les jours au TJ.

    Quelle tristesse de voir ces arbres, champs tout brûlés mais la nature est bien faite et tout reverdira mais bien sûr, il faut du temps.

    Reçois mes pensées chaleureuses et mes bisous ♥

    20
    Lundi 18 Septembre à 21:25
    erato:

    Je suis profondément attristée et révoltée de voir cette désolation . Un fléau qui pourrait je pense être évité. 

    Oui , la vie est plus forte , la nature nous le montre , elle nous donne espoir et courage  . 

    Un grand merci et bravo aux pompiers qui risquent leur vie avec courage.

    J'espère que tu n'as pas eu a en souffrir.

    Douce soirée, bises Joëlle

    21
    Lundi 18 Septembre à 22:33

    Dans les cendres, la nature sait trouver son réveil.
    Mais ces paysages sont glaçants et portent à nos yeux des larmes brûlantes.
    Amitiés.

    22
    Mardi 19 Septembre à 09:01
    Je suis effarée de voir ces arbres calcinés, cette désolation de ta région si proche de chez toi ces feux.
    La nature va reprendre ces droits mais en attendant....c'est triste. Oui, nous avons bien marché dimanche, un reprise pour moi et mes jambes ont mal encore. Mais je reprends désormais les chemins, j'en ai besoin.
    Bisous bonne journée.
    @nnie
    23
    Mardi 19 Septembre à 09:22
    Daniel

    Quelle tristesse ! Mais la nature va revivre comme le phœnix renait de ses cendres.

    24
    Mardi 19 Septembre à 15:04

    Mon coeur est triste de voir ça !!!

    Amicales bises Joëlle

    25
    Mercredi 20 Septembre à 10:37
    Cathy

    Oui ces paysages sont désolants!

    26
    Jeudi 21 Septembre à 09:14

    Un bien joli texte qu'on doit aussi méditer dans les îles!

    27
    Jeudi 21 Septembre à 11:11

    HO la la..  oui c'est désolant de voir ça.. C'est triste.
    Mais Dame Nature saura remédier au plus vite.
    Bisous

    28
    Mardi 26 Septembre à 15:53

    Que c'est triste et pourtant déjà la vie reprend ses droits!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :