• Etreinte

    Enlacés

     

     

    Légère et délicate,

    L'étreinte végétale,

    Où chacun protège l'autre

    Dans sa place au soleil.

     

    L'art d'aimer n'est-il pas,

    De laisser l'autre aller

    Vers son propre destin,

    C'est à dire vers lui-même ?

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 27 Juillet 2014 à 02:06

    Bambou envahissant ou intrus chez eux...  duo insolite !  Merc Joëlle, bises

    2
    Dimanche 27 Juillet 2014 à 08:06

    le pauvre, il va devoir s'accrocher pour gagner une place au soleil ! ;-)

    bises et belle journée à toi

    3
    Dimanche 27 Juillet 2014 à 08:07
    Jackie

    J'aime...

    Très bon dimanche Joëlle

    4
    Dimanche 27 Juillet 2014 à 09:15

    un bruissement de calames et d'estampes du bout du monde...as tu croisé des pandas ?

    5
    Dimanche 27 Juillet 2014 à 09:15

    Coucou rapide ! bisous

    6
    Dimanche 27 Juillet 2014 à 09:19

    Bon jour Joëlle,
    J'adore cette photo, et même si on ne ressemble pas, on peut parvenir à s'entendre ;-)
    Et même à s'entraider.
    Gros bisousssssssssssss, bonne journée

    7
    Dimanche 27 Juillet 2014 à 09:27

    Paroles sages pour une jolie photo!

    belle journée dans le sud, bises

    8
    Dimanche 27 Juillet 2014 à 09:33

    Les mots qui accompagnent cette jolie photo sont tellement juste. Une belle définition de l'amour

    Je t'embrasse, bonne journée

    9
    Dimanche 27 Juillet 2014 à 09:49

    Les bambous, moi aussi je les touche c'est très doux et agréable ... en passant! bise bonne journée Joëlle

    10
    Dimanche 27 Juillet 2014 à 09:54

    De le laisser

    ou de l'accompagner

    le chemin n'est il pas plus beau à deux ?

     

    Amitié Pascal

    11
    Dimanche 27 Juillet 2014 à 10:30

    Il paraît que si on écoute bien...on entend pousser les bambous!

    Aimer tout un art souvent difficile à vivre!

    12
    Dimanche 27 Juillet 2014 à 11:17

    je ne m' aventure plus dans les digressions de l' amour...

    mais ton texte est beau!

    13
    Dimanche 27 Juillet 2014 à 11:46

    Quels roseaux et vue quelle belle végétation superbe.

    amitié

    14
    Dimanche 27 Juillet 2014 à 14:36

    de bien jolies paroles ! à deux c'est mieux ;-)

    doux bisous Joëlle

    15
    Dimanche 27 Juillet 2014 à 15:50

    De jolies paroles et une photo rafraîchissante.
    Bon dimanche Joëlle.Bises

    16
    Dimanche 27 Juillet 2014 à 16:22

    Un saisissant symbole de cette étreinte végétale e des quelques mots que tu as joints, chère Joëlle. Merci!

     

    Bisous,

    Lorraine

    17
    Dimanche 27 Juillet 2014 à 17:26

    ..tu excelles dans l'art de trouver les mots et les photos, j'aime!

    Bises du soir de Mireille du Sablon

    18
    Dimanche 27 Juillet 2014 à 19:54

    l'amour permet des unions extraordinaires! belle photo et mots. Muxu

    19
    Dimanche 27 Juillet 2014 à 20:49
    erato:

    Sagesse du poème , photo magnifique .

    Douce soirée, bises Joëlle

    20
    Dimanche 27 Juillet 2014 à 22:33

    collé, serré  !!!..à la cabane bambou

    21
    Lundi 28 Juillet 2014 à 01:21

    Une leçon d'amour ensoleillée. Merci Joëlle.

    22
    Lundi 28 Juillet 2014 à 09:19
    daniel

    Belle parole pour accompagner une superbe photo. Je suis toujours étonné par la netteté de tes photos.

    23
    Lundi 28 Juillet 2014 à 12:17

    Joli  cliché , entre les bras du végétal qui a su se faufiler .

    Sagesse dans tes écrits , j'aime .

    Bon début de semaine et repos wink2....Zen

    Bizz +++

    24
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 01:47

    Bonsoir Joëlle,

    Tout d'abord, que sont ces plantes qui s'étreignent ainsi joliment ? Moi, ça me fait penser à la canne à sucre, mais j'imagine qu'on n'en trouve pas en Languedoc-Roussillon (à moins que tu aies ramené cette photo enchanteresse d'un voyage)...

    Comme je le pense souvent, il est plus facile d'être aimé (de se faire aimer) que d'aimer, justement parce qu'aimer suppose d'accepter l'autre tel qu'il/elle est, donc d'aller vers son destin comme tu l'écris si bien, de se réaliser, de se trouver... L'aider même, à se trouver, à rencontrer les rails qu'il/elle doit suivre. Voilà ce que tes mots m'inspirent.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :