• Les oubliés

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ballottés par les vents,

    Qui les ont éprouvés,

    Roseaux frêles et vivants

    Savent-ils où aller ?

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Décembre 2016 à 04:18
    jill bill

    Tes mots me font penser aux migrants... sur l'eau ils fuient.... merci Joëlle, bises

      • Mardi 20 Décembre 2016 à 13:05
        Cathy

        entièrement d'accord !

    2
    Lundi 19 Décembre 2016 à 06:31

    joli ! bonne semaine

    3
    Lundi 19 Décembre 2016 à 07:23

    Bon jour Joëlle,
    Ici au moins il en reste, hier dans ma balade, tout coupé, et tour brûlé.
    Ca dégage la vue, je te le dis ;-)
    Bisous et bonne journée

    4
    Lundi 19 Décembre 2016 à 08:31

    Bonjour

    Atmosphère glaciale que donnent tes photos qui sont très jolies.

    Bises et bon début de semaien

    5
    Lundi 19 Décembre 2016 à 10:26

    Les vents sont à l'oeuvre sur ces photos , mais la lumière aussi , la vie continue  pour ces roseaux vivants , fragiles mais résistants et il y aura d'autres beaux jours ...

    Bises .

    6
    Lundi 19 Décembre 2016 à 10:36

    -  Roseau, « le moindre vent qui d'aventure

     Fait rider la face de l'eau,

     Vous oblige à baisser la tête

      - Les vents me sont moins qu'à vous redoutables. 

    Je plie, et ne romps pas. »

    Espérons que ceux , ballottés par les vents contraires,  parce que déracinés,  pourront garder dans leur coeur le souvenir de leur terre et un jour y être replantés.

    7
    Lundi 19 Décembre 2016 à 11:17

    Bonjour Joëlle,

    Difficile de les ignorer pour moi j'aime  tant  les voir danser ou se balancer au gré du vent.

    Deux belles compos.

    Bizz et bonne semaine

    8
    Lundi 19 Décembre 2016 à 11:43

    Je  préfère la première photo avec les plantes très légères.

    9
    Lundi 19 Décembre 2016 à 12:26

    Je ne les vois pas oubliés, je les vois bien au contraire. Présents et toujours là malgré les aléas. Courber ne veut pas dire casser. :)

    Bises et belle journée Joelle. 

    10
    Lundi 19 Décembre 2016 à 13:29

    Ils ont leur place dans la nature et sont constitués pour tenir BON face aux intempéries... Ils remplacent avec beaucoup de poésie les fleurs disparues... Belle & douce journée chère Joëlle, je t'embrasse.

    11
    Lundi 19 Décembre 2016 à 13:47

    Comme les roseaux ballotés par le vent

    les oubliés cherchent une rive

    Pour s'enraciner

    12
    Lundi 19 Décembre 2016 à 13:49

    Et oui comme ces roseaux, les oubliés de ces pays malmenés cherchent une terre où la paix les envelopperaient pour vivre leur vie.

    Bonne après-midi Joelle, bisous

    @.

    13
    mireille du sablon
    Lundi 19 Décembre 2016 à 13:52

    ...ils semblent pourtant bien accrochés mais comme ils doivent souffrir!

    Bises de Mireille du Sablon

    14
    Lundi 19 Décembre 2016 à 14:02

    Trouveront-ils une rive sur laquelle s'enraciner? Belle journée, Joëlle et gros bisous

    15
    Lundi 19 Décembre 2016 à 14:29
    Robert

    L'arbre casse, le roseau plie...

    16
    Lundi 19 Décembre 2016 à 15:48
    Denise

    Quelles jolies photos chère Joëlle, les roseaux me charment toujours, ils sont si doux et savent danser au bord de l'eau et souvent jouent avec les reflets de l'eau.  Ils servent aussi de refuge pour les oiseaux d'eau.

    Douce fin de journée avec mes pensées bien amicales.

    Gros bisous ♥

    17
    Lundi 19 Décembre 2016 à 16:08

    Bonjour Joëlle

    L'eau semble figée comme un miroir mal poli. Mais du roseau, il restera bien quelque chose qui reverdira au printemps.

    Bonne après midi

    Bise

    18
    Lundi 19 Décembre 2016 à 16:31

    Quels roseaux et vue quel rendu des tons fantastique vue et iamge.

    amitié

    19
    Lundi 19 Décembre 2016 à 18:32

    Sur les berges de Noël, ils attendent qu'un Ange passe!

    20
    Lundi 19 Décembre 2016 à 20:42

    Grâce à toi; on pense à eux

    Très beau billet

    Bonne soirée

    21
    Lundi 19 Décembre 2016 à 21:26

    ils savent qu'ils ne vnt pas romprent. 

    beaux clichés et questionnement

    bonne soirée JoËlle

    22
    Lundi 19 Décembre 2016 à 21:56

    oubliés sauf pour ton objectif..... et de très beaux clichés comme résultat...LOL

    émouvants et beaux tes mots

    gros bisous

    patricia

    23
    Mardi 20 Décembre 2016 à 10:52
    Daniel

    Frêles mais ne rompent jamais !

    24
    Mardi 20 Décembre 2016 à 13:06
    Cathy

    Beaucoup de délicatesse et de finesse, à la fois dans les mots, les lignes, les courbes, le sens, la portée. J'aime.

    25
    Mardi 20 Décembre 2016 à 18:00

    Ils sont là et se balancent au vent. Ils sont légers et frêles  mais on une grande force.
    Belle fin de journée. Je t'embrasse

    26
    Mardi 20 Décembre 2016 à 21:47

    Ils semblent se diriger vers la lumière...si fragiles...Bises

    27
    Mercredi 21 Décembre 2016 à 09:58

    En cette période, tout est plus difficile à accepter ! Envoyons des bouquets d'amour dans le monde et des pensées bienveillantes... Je t'embrasse Joëlle, très belles fêtes de fin d'année.   brigitte

    28
    Mercredi 21 Décembre 2016 à 11:03

    Enfant, j'ai vécu entre un canal et champ de roseaux. J'aime beaucoup la poésie qui s'en dégage. Gros bisous

    29
    Mercredi 21 Décembre 2016 à 11:23

    Il y a beaucoup d'émotions et de nostalgie dans ces photos. Et le titre est très bien trouvé. Il donne une nuance de couleur aux images.

    30
    Mercredi 21 Décembre 2016 à 20:04

    Ah! Être le vent... ou le roseau... et s'en aller ailleurs!
    Mais il n'y a que la rivière qui s'enfuit...

     

    31
    Vendredi 23 Décembre 2016 à 11:07
    Je veux cueillir, parmi les roseaux frémissants,
    La grise fleur des crépuscules pâlissants.

     

    A Samain (promenade à l'étang)

     

    32
    Dimanche 25 Décembre 2016 à 11:42

    Une pensée

    pour tous les oubliés

    de la vie

    Amitié Joëlle

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :